lundi 7 avril 2014

Jugula ou comment s'ennuyer?

J'étais tout joyeux à l'idée d'enfin pouvoir jouer à jugula, j'adore les gladiateurs (et les films de gladiateurs petit Jimmy?) toujours à la recherche d'une bonne règle, cela tombait bien!
D'ailleurs le cirque playmobile du tonton et l'arène spécialement conçue par nos soins démontrent nos attentes!

Et puis on prend ses cartes ( le jeu est basé dessus), ses 4 gladiateurs et en route! Joie joie :)!

Mais vous connaissez déjà le constat... C'est dans le titre!

Le jeu est clairement divisé en 3 périodes induites par un système de jeu mollasson:
- Les joueurs vont optimiser leur paquet et leur vox populi ( bonus au combat + taille de la main qui augmente)
- Les joueurs vont bouger pour tenter de trouver une position avantageuse
- Les joueurs vont se tuer mutuellement!

Attention, ceci est le résultat du système de jeu, rien n'est obligatoire dans le sens où un joueur peu avancer tête baissée sur son adversaire pour l'attaquer de suite, mais si pendant ce temps l'autre joueur a optimisé son paquet de carte et fait monter sa vox populi, ça va vite tourner court.
Donc sensation bizarre, les joueurs restent dans leur coin et optimisent leur paquet et au final on se retrouve plus ou moins tous avec le même jeu. La vox populi quasi à fond.
Donc première bonne idée d'optimisation de son jeu de cartes complètement foirée car tout le monde fait pareil et cela rend les 1ère 15mn longues et molles.
Puis s'en suit quelques déplacements et contacts!

Deuxième constat: les combats sont TOUS prévisibles, aucune surprise, aucune émotion. Tout est calculable à l'avance. Aucun fun.
Heuresement qu'on a joué à 4 car à deux c'est encore pire.

Au final: on se fait chier

Bon point pour la qualité de la production, hormis pour l'écriture de la règle qui laisse beaucoup de zones d'ombres et qui est écrite avec un style familier pas des plus approprié.
Le système de campagne doit lui être intéressant, l'évolution de son école, etc. Comme j'ai pu lire dans la règle "elle est là pour honorer les hommes de l'ombre, pas les gladiateurs". Manque de pot on passe 80% du temps à jouer ces fameux gladiateurs...

Un coup dans l'eau à mon avis qu'est cette règle tant attendue de puis maintenant 2 ans je pense.

À oublier.

8 commentaires:

  1. c'est bizarre car j'ai eu le même ressentie de ce jeu que nous avons aussi jouer à 4 .
    du coup je vais pas peindre des gladiateurs dommages mais c'est le deuxième jeux de des studios tomawak que j’adhère pas trop

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le moment je n'ai accroché qu'à Mousquet et Tomahawk.

      Supprimer
  2. Décidément les jeux de ST ne sont pas au top (j'aime pas plus M&T). Tu pourrais essayer d'adapter Arena Death Match au combat d'arènes historiques

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne idée... Il faut aussi que j'essaye la règle de Ivan Iron game.

      Supprimer
  3. Alors là, tu m'as méchamment refroidi! Moi qui attendait beaucoup de ce jeu, je ne pense pas m'y mettre du coup, dommage j'ai aussi les combats de gladiateurs (mais je n'ai jamais visité de prison turque :) )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu pourras toujours essayer pour te faire ta propre idée. Perso...!

      Supprimer
  4. moi j'aime bien :
    le côté bluff avec les cartes retournées, et justement le fait que l'on puisse vraiment envisager les coups à long terme en prévoyant les différences de niveau et en calmant la vox populi de son adversaire tout en se plaçant dans les meilleures conditions..
    Surtout ce jeu révèle son côté fun en campagne selon moi,
    Après chacun ses goûts..Sinon ce serait chiant.
    Mat

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que la campagne doit être sympa oui...

      Supprimer

Laissez un commentaire!