samedi 25 novembre 2017

[CONG'AZTEC] CARNET DE ROUTE DU PERE MARTIN



Feuillet endommagé du journal du Père Martin retrouvé vers Texcoco


"...Mes compagnons de route et moi-même avions fait une pause dans un petit village Aztèque non loin d'un lac, ces tribus me fascinent toujours autant, leur vivacité et leur force sont au-delà de ce que j'ai pu voir sur le vieux continent. Aussi surprenant que cela puisse paraître, ils croient en des dieux eux aussi, enfin des dieux... la dernière représentation de l'un d'eux était un serpent à plumes... voyez le sérieux... Heureusement que je suis là pour leur montrer la vraie voie.
...
S'installer dans le village n'a pas été sans mal et sans heurt, leurs lames en verre noire se brisaient sous nos lames d'acier par contre malheur à celui qui ne parait pas le coup de l'ennemi... J'ai pu voir l'obsidienne trancher net un de mes hidalgos. Je ne sais pas pour quelles obscures raisons je me suis attiré le courroux de ce peuple et ce matin, précipitamment, l'on m'a réveillé et caché dans une de leur petite maison, apparemment l'ennemi est proche et ils me cherchent! ... Je n'ai rien à craindre... mes meilleurs hommes sont présents, des hidalgos, des conquistadores, des supplétifs menés par un de mes compère. Nous avons même quelques autochtones venus nous prêter mains fortes pour l'occasion.
...
J'entends hurler de tous les côtés, je vois des hommes vêtus de plumes, une tête d'aigle et d'autres habillés de tenues toutes plus colorées les unes que les autres. Cependant, même si mon courage n'est plus à prouver, j'ai ressenti ce que les autres appellent la peur je crois bien... Leurs yeux étaient noirs comme la nuit sans lune et leur visage recouvert de peinture de guerre... Je ne les ai jamais vu douter... et malheur à celui qui ne les fuyait pas... Nos amis autochtones les appellent les Cuachicqueh, sûrement synonyme de la Mort dans leur culture..."



J'ai réussi à rester caché dans la petite maison du fond

Les ennemis, des guerriers, des aigles, des fanatiques... il y avait même un sorcier à leur tête.

Au petit matin, toutes nos troupes n'étaient pas revenus de leur chasse, je me sentais un peu esseulé...

Les aigles et les fanatiques menés par un guerrier sacré progressent depuis l'ouest

Mes conquistadores me défendent

Les guerriers fanatiques se jettent sur les hommes armées de fusils

à l'est, les guerriers rentrent en masse et mettent une pression d'enfer sur mes hommes

L'étau se resserre sur moi... je ne fais que prier pour mon salut

Mes prières sont entendues, un jaguar vient attaquer ces fameux fanatiques! et les fait fuir!

Les aigles eux progressent irrémédiablement...
Nous sommes obligés de nous replier de plus en plus


Les fanatiques m'ont trouvé dans la maison et ils y ont même mis le feu!!!

Mes valeureux combattants sont venus me tirer des griffes de ces sauvages aztèques

Une des maisons brûle, les pillards continuent leurs exactions sur les autres bâtisses.

Et un deuxième départ de feu

La bataille a du mal à basculer d'un côté ou de l'autre

Des chasseurs et des guerriers tentent de piller la dernière maison

La contre-attaque conquistadores arrive...

Et fait se replier les guerriers aztèques

Dans un dernier élan, les guerriers volent des butins

16 à 19 pour les conquistadores...

Et finalement 19 partout! avec leurs butins les aztèques égalisent et arrachent le match nul

La situation finale, un combat acharné!
Une bien belle bataille où le Père Martin a réussi à s'enfuir malgré le fait de s'être fait capturer au tout début par les fanatiques aztèques.


historique du score:
Aztèque 0 - 0 Conquistadores


- Unité Aztèque détruite 3VP
- Maison pillée + brulée 7 VP


Aztèque 7 - 3 Conquistadores


- Père Martin exfiltré par les Conquistadores 10VP


Aztèque 7 - 13 Conquistadores


- Maison pillée + brulée 8VP


Aztèque 15 - 13 Conquistadores


- Deux unités aztèques tuées 6VP


Aztèque 15 - 19 Conquistadores


- Pillage de la dernière maison 3VP


Aztèque 18 - 19 Conquistadores


- Guerrier sacré aztèque tué -2VP


Aztèque 16 - 19 Conquistadores


Fin de la partie, calcul des pions butins.


5 pions à 1: 3D6 par pion et sur un succès 1 VP soit potentiellement 15 VP pour les aztèques et 3VP pour les conquistadores.


Jet de dés et... 3 VP pour les Aztèques... 0 pour les conquistadores!


MATCH NUL! 19 PARTOUT!


Très belle partie!

3 commentaires:

  1. Je n ai qu'un mot en tête pour traiter le cas du père martino:
    Tchitchi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha ca... c'est pas la volonté qui manquait!!!

      Supprimer
  2. eh oui ! les mécréants ont préféré l'or...

    RépondreSupprimer

Laissez un commentaire!